22 février 1943 : La Rose Blanche tombe

18 février 1943. Jakob Schmid, gardien de l’université de Munich, arrive au rez-de-chaussée du Lichthof vers 11h15, une cour intérieure de l’université. Il remarque sur un des balcons deux étudiants, Sophie et Hans Scholl, en train de lancer des tracts. Ce sont des papiers contre le régime nazi. Lire la suite → 22 février 1943 : La Rose Blanche tombe

Publicités

La bière et le nazisme à Munich

Walter Louis Dorn, conseiller du gouvernement militaire américain dans l’Allemagne occupée après 1945, déclarait: « Quand les journalistes reporters cherchaient des nazis encore au pouvoir, ils voyageaient souvent de Frankfurt vers Munich ». On le sait, la Bavière fut à l’origine du nazisme, la capitale du mouvement lors de l’apogée du Reich, et un nid d’anciens nazis après la guerre. Lire la suite → La bière et le nazisme à Munich

Edda Goering

La Vierge à l’Enfant, de Lucas Cranach l’Ancien. Un tableau d’une valeur inestimable. C’est le cadeau de baptême de la ville de Cologne à la petite Edda en novembre 1938, alors âgée de 5 mois à peine. Mais rien n’est trop beau pour elle. Pour sa naissance, son père a fait survoler Berlin par 500 avions. Lire la suite → Edda Goering

Le Bayern Munich, résistant ou complaisant face au nazisme?

Les fans du Bayern aimaient déclarer à qui voulait l’entendre que leur club de coeur avait été résistant. Pendant la période nazie, le Bayern Munich, aurait fait de la « résistance passive ». Quand tous les autres clubs de football auraient accepté la mise au pas des nazis, le Bayern aurait, lui, trainé les pieds. Lire la suite → Le Bayern Munich, résistant ou complaisant face au nazisme?

Jakob Schmid

Comment des hommes ordinaires peuvent-ils devenir des bourreaux ? Simplement en exécutant les ordres, expliquait Hannah Arendt. Primo Levi reconnaissait lui aussi que les « exécuteurs zélés d’ordres inhumains » n’étaient ni des « bourreaux-nés » ni « des monstres, c’étaient des hommes quelconques. Lire la suite → Jakob Schmid