Le 8 mai est une date qui fait toujours débat au sein de la société allemande. Ce jour de commémoration en France, est loin de faire l’unanimité outre-Rhin.

Waffenstillstand_gr
Tableau représentant la signature de l’armistice de 1918 dans le wagon-salon du Maréchal Foch. 

Alors que l’extrême-droite s’y oppose, l’extrême-gauche souhaite faire de cette date un jour férié, dédié à la mémoire de la fin de la seconde guerre mondiale. La CDU et le SPD, les deux partis traditionnels allemands, sont eux aussi divisés sur cette question. Le fédéralisme allemand complexifie un peu plus le débat, chaque région ayant ses spécificités et sa propre approche mémorielle de la période nazie. Mais qu’en est-il du 11 novembre? En France, nous célébrons l’armistice de 1918. L’Allemagne fait-elle de même? On le sait, cette date résonnait dans l’esprit des allemands qui avaient participé à la première guerre mondiale comme une véritable trahison. La fameuse théorie du coup de poignard dans le dos qui visait à disculper les soldats allemands de la défaite et l’attribuer à la société civile et notamment aux juifs et aux communistes, avait eu un impact désastreux dans les mentalités allemandes. Les civils voyaient en effet revenir des soldats chez eux, qui semblaient prêts à continuer à se battre, mais qui avaient perdu à cause d’une décision politique. Cette théorie qui est fausse car le front allemand n’aurait pas pu tenir à court terme, a servi les intérêts de la droite et de l’extrême-droite allemande. C’est d’ailleurs l’un des facteurs de la montée d’Hitler au pouvoir.

Mais les allemands de notre génération n’ont pas la même approche de cette date. En fait, pour la plupart d’entre eux, ils ne considèrent même pas ce jour comme une date importante. En cause : le poids de la seconde guerre mondiale et de la Shoah, qui met au second plan la tragédie de la grande guerre. Ironie de l’Histoire,  la date du 9 novembre, si proche, est elle un symbole fort en Allemagne : elle fait référence au putsch dit « de la brasserie » (qui se déroule dans la soirée du 8 novembre et dans la journée du 9 novembre), où Hitler a tenté de prendre le pouvoir par la force. Cette date fait également référence au pogrom contre les juifs du 9 novembre 1938, connu dans le monde entier sous le nom de « Nuit de Cristal ».  Le 9 novembre représente enfin la chute du mur de Berlin, qui a eu lieu dans la nuit du 9 novembre 1989, marquant la chute imminente du régime socialiste de la RDA.

Aucune commémoration n’est donc prévue le 11 novembre dans le calendrier allemand.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s