Heinrich Müller est un nom que le grand public ne connaît pas ou peu. Quand on parle des dignitaires nazis, on cite souvent Hitler, Himmler, Goering, Goebbels, Eichmann ou encore Heydrich, mais jamais Müller. Pourtant, Heinrich Müller fut l’un des personnages les plus importants du IIIème Reich. Nous allons donc nous pencher aujourd’hui sur ce munichois, dont le surnom était « Gestapo Müller ».

index.jpg
Heinrich Müller

Heinrich Müller n’est pas un de ces fanatiques, qui ne jurent et ne vivent que par et pour l’idéologie nazie. Non, Müller est un homme qui croit surtout en son pays l’Allemagne. Pour lui, le concept est simple. Il servira toujours sa patrie quel que soit le gouvernement en place. Travaillant pour la Police de Munich lors de l’éphémère République des Conseils à la fin des années 1910, il participe à mater la révolution communiste. Fidèle à la république de Weimar, il préconise même l’usage de la force à ses supérieurs face aux putschistes nazis en 1923.

Mais lorsque les nazis prennent le pouvoir en 1933, Müller devient un rouage engagé de l’appareil nazi. Peu importe la couleur politique, l’Allemagne avant tout. Il se fait alors remarquer par son énergie, ses compétences, et il attire l’attention du chef de la police bavaroise de l’époque, Heinrich Himmler ainsi que de son second et futur mentor, Reinhard Heydrich. C’est le début d’une carrière fulgurante, qui le propulse dès 1935 à la tête de la Gestapo, la sinistre police secrète. Il s’avère que Müller est un meneur et un organisateur très efficace. Grâce à lui, la Gestapo réussit à infiltrer ce qu’il reste de la résistance communiste ou socialiste, et à annihiler ainsi presque tous les réseaux de résistance en Allemagne! Pas une mince affaire! D’autre part, il est l’un des protagonistes de la mise en place de la Solution Finale, et en charge du bon fonctionnement du plan d’extermination des juifs en Europe de l’est. Ainsi, c’est lui qui collecte les données des Einsatzgruppen, ces unités d’élites déployées sur le front de l’est afin d’exterminer les juifs (commandos dans lesquels l’inspecteur Derrick a officé). C’est encore Müller qui, lorsque Reinhard Heydrich est assassiné à Prague, mène l’enquête et parvient à retrouver les coupables grâce à la corruption d’un membre de la résistance locale (je vous conseille d’ailleurs à ce sujet le livre passionnant « HHhH « de Laurent Binet ainsi que la visite de la petite église de église Saint-Cyrille-et-Méthode  à Prague, où moururent les héros de la mort d’Heydrich). C’est dire l’importance du personnage, mais qui a pourtant réussi à se faire oublier dans les manuels scolaires et la mémoire collective.

Müller se trouve, en 1945, dans le bunker d’Hitler, aux côtés de Goebbels ou de Bormann. Il sera présent jusqu’à la mort du Führer, le 30 avril 1945. Et c’est à partir de ce moment que l’énigme Müller prend forme.

La dernière fois que Müller est aperçu, c’est le lendemain soir, le 1er mai 1945. Après cela, plus une trace de lui. Le chef de la Gestapo semble s’être évanoui dans la nature. Et cela reste aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes de l’histoire du nazisme.Les théories à ce sujet sont diverses, mais on peut retenir quelques pistes sérieuses.

Tout d’abord, la thèse de l’espion. Selon certaines sources, Müller fut engagé par les services secrets américains ou russes. Il est vrai que l’hypothèse peut être plausible, quand on sait que des criminels de guerre comme Klaus Barbie furent engagés et protégés par les américains après la guerre. Je pense que l’on peut écarter la thèse d’un enrôlement par les soviétiques, quand on sait que Müller avait en horreur absolue le communisme. Du côté des américains, des archives déclassifiées récemment ont montré que la CIA n’avait jamais été en contact avec Heinrich Müller, mais qu’elle était bien à sa recherche dans les années 60. La tâche s’annonçait compliquée, quand on sait que chercher Heinrich Müller revient à chercher un Durant ou un Dupont en France.

Plus troublant, on apprend qu’Eichmann (qui s’occupait de la logistique de la Solution Finale et qui était subordonné à Müller), lors de sa capture par les israéliens en 1960, déclara au Mossad qu’il pensait probable qu’Heinrich Müller soit toujours vivant.

L’autre thèse, plus récente, revient à penser que Müller est mort dès 1945, lors de la prise de Berlin. Le professeur Johannes Tuchel, en 2013, affirma même avoir retrouvé la tombe de Gestapo Müller, dans un cimetière…juif. Cette thèse vient corroborer les propos de Walter Luders, ancien membre des Volkssturm, ayant fait partie d’une unité d’enterrement, qui déclara avoir trouvé le corps d’un général SS dans le jardin de la Chancellerie du Reich, avec les papiers d’identité de Heinrich Müller. Le corps avait été enterré, d’après Lüders, dans une fosse commune situé dans l’ancien cimetière juif de la Grosse Hamburger Strasse.

Capture.PNG
Lieu supposé où repose le corps d’Heinrich Müller

Le problème de cette théorie, c’est qu’il était monnaie courante pour les dignitaires nazis, de laisser sur un cadavre ses papiers d’identité, afin de brouiller les pistes et de se faire passer pour mort. Heinrich Müller repose-t-il aujourd’hui dans ce cimetière berlinois?

Certains pensent que Müller ne fut ni tué en 1945, ni engagé par les russes ou la CIA. Ils pensent qu’il a fini ses jours en Amérique du Sud, avec nombre de ses pairs. Qu’en est-il vraiment?

La chose la plus simple à faire pour lever le voile sur une partie de ce mystère, serait d’exhumer le corps enfoui dans le cimetière de la Hamburger Strasse, et de faire des tests ADN. Si le corps d’Heinrich Müller est bien à Berlin, l’énigme serait résolue. S’il n’y est pas, alors Müller a bien pu mener une vie ailleurs, certainement couvert par des personnes influentes… Aujourd’hui, aucune tentative de test ADN n’a été demandée pour retrouver Heinrich Müller. Affaire à suivre.

 

Sources :

http://la-loupe.over-blog.net/article-muller-heinrich-40117923.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Heinrich_M%C3%BCller

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-ancien-chef-de-la-gestapo-enterre-dans-un-cimetiere-juif_1295777.html

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s