Pas de drogue, pas d’invasion. C’est comme cela, durant une interview, que Norman Ohler a résumé la thèse de son livre : l’extase totale ( 2016, éditions La Découverte). Dans ce livre, il faut le dire passionnant, l’écrivain s’est penché sur une part méconnue du nazisme: son rapport à la drogue.

51jIvM19LIL._UX250_
Norman Ohler

Ainsi on apprend qu’Hitler était un junkie, que la population allemande était constamment perchée, et que les soldats de la Wehrmacht avaient dans leur paquetage « officiel » des pilules de méthamphétamine, pour les aider à devenir des machines de guerre. Depuis, ces révélations font un tabac dans la presse ainsi qu’à la télévision. On nous propose des documentaires « Hitler junkie », des journaux à forte audience comme Quotidien invitent Ohler…et on finit par croire que les allemands nous ont envahis en 1940 parce qu’ils étaient dopés, qu’Hitler a fait la guerre parce qu’il était drogué. Cela est-il vrai.

Tout d’abord, il est intéressant d’examiner les différents documentaires proposés sur le sujet. Pour toute personne connaissant un peu le sujet, on note la pléthore d’anachronismes, de raccourcis, de liens de causes à effets douteux, et de contre-vérités historiques. Ces émissions sont donc à prendre avec des (grandes) pincettes.

Dans ce premier article, je reviendrai sur le sujet des soldats allemands.

Il est vrai que l’Allemagne, en 1939, a commandé 35 millions de doses de pervitine (méthamphétamine) pour donner du courage aux soldats dans la perspective de l’invasion de la France par les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg.

00018.jpgLes soldats allemands, grâce à ces pilules magiques, pouvaient alors marcher plus de 60 kilomètres par jour, dormir très peu, être très concentrés et ignorer la peur. Si l’on peut admettre que le soldat allemand a peut-être disposé de capacités physiques et mentales décuplées par l’effet de la drogue, ça serait une erreur historique de résumer le succès fulgurant des allemands à la drogue.

Ce « pas de drogue, pas d’invasion » est tout simplement faux.

Ce qui peut expliquer la victoire éclaire des allemands en 1940, c’est tout d’abord le manque de préparation totale de la part des dirigeants français. Tandis qu’Hitler préparait son pays à la guerre en passant des commandes de chars, d’avions, de blindés (il en profitait pour faire également diminuer le chômage), le commandement français, composé d’anciens de la guerre de 14-18, négligeait totalement le rôle des engins motorisés dans la guerre moderne. La doctrine l’emportait sur le réalisme. Ainsi, lors de l’invasion, les allemands possédaient par exemple deux fois plus d’avions que les français. Quand on sait le poids de l’aviation dans les attaques au sol, on sait pourquoi la France n’était pas prête à se défendre contre la guerre de mouvement imposée par les allemands.

L’autre facteur essentiel de la défaite de 1940, ce fut la multitude d’erreurs militaires de la part de ce même commandement français. Ainsi, Gamelin délaissa les Ardennes et Sedan, en pensant que l’ennemi attaquerait plus au nord.

union090913acb01.jpg
Gamelin

En fin de compte, 18 divisions françaises se retrouvèrent face à 45 divisions allemandes, et la percée de Sedan fut spectaculaire (en 3 jours!) De plus, Gamelin effectua des manoeuvres de troupes illogiques qui permirent la percée allemande plus au nord, ce qui déboucha sur la catastrophique évacuation de Dunkerque. Des erreurs stratégiques magistrales dont on sait les conséquences : une défaite en moins d’un mois de conflit.

On peut noter encore deux facteurs qui ont joué dans la défaite française :

Le commandement allemand était bien moins rigide que le commandement français, ce qui permit des initiatives osées de la part de généraux allemand. Par exemple, le général Rommel décida seul de se ruer vers la Manche avec 10% des mécanisés de l’armée, contre toute attente, et prit Cherbourg dès le 17 juin. Cette souplesse dans le commandement et ces prises d’initiatives furent cruciales face à l’immobilisme français.

Enfin on notera le rôle essentiel des Jeunesses Hitlériennes dans le mental des soldats allemands. Ces Jeunesses Hitlériennes, actives dès 1926, étaient de véritables incubateurs de futurs soldats. En effet, au delà d’une propagande extrêmement efficace qui avait pour but d’endoctriner et de formater les esprits des jeunes allemands afin d’en faire de parfaits futurs citoyens du Reich (et qui continua à influencer les comportement d’après-guerre), on préparait ces jeunes à faire la guerre.

jeunesse.jpg
Jeunesses Hitlériennes

En effet, les très nombreuses activités physiques des camps des Jeunesses Hitlériennes consistaient en des jeux de guerre. Avancer sur des parcours d’obstacles, chercher des trésors, se repérer sur une carte, entrainement au tir, etc. Les jeunes raffolaient de ces activités, et inconsciemment se préparaient au combat. On leur fournissait également les tenues des Jeunesses Hitlériennes, afin de les habituer à vêtir une tenue militaire. Il n’est donc pas étonnant que les soldats allemands furent plus efficaces sur le champ de bataille.

Il existe encore de nombreux facteurs annexes qui ont provoqué la défaite de 1940, et la drogue en est l’un d’entre eux. Mais elle n’est absolument pas l’élément déterminant dans la victoire du IIIème Reich. Je finirai d’ailleurs cet article sur une blague connue en Allemagne :

Pourquoi les français ont-ils tant fêté la victoire de la coupe du monde de football en 1998? C’est parce que c’est la première fois qu’ils gagnaient sans l’aide des américains.

 

Sources :

http://thucydide.over-blog.net/article-la-defaite-de-1940-51593663.html

https://www.francetvinfo.fr/sciences/histoire/replay-regardez-le-documentaire-jeunesses-hitleriennes-l-endoctrinement-d-une-nation_2483551.html

http://www.histoire-fr.com/mensonges_histoire_blitzkrieg_hitler.htm

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s