Un ami à moi avait un déplacement professionnel à Munich. Travaillant pour une grande société d’assurance française, il avait une réunion de travail avec les dirigeants du groupe Allianz. Au cours de discussions sur la raison de cette entrevue, une phrase m’a fait tiquer.

Mon ami me déclara que la direction d’Allianz avait l’air bien « bavaroise à l’ancienne », sûre de son assise et bien calée dans son fauteuil. Bavaroise à l’ancienne. Je pris alors mon smartphone pour vérifier quelque chose. Le logo me faisait penser à un animal mais je n’en étais pas certain. À vous de juger: ces trois barres ne vous rappellent rien?
Allianz.svgNe faites pas les fines bouches et avouez que vous n’aviez jamais vraiment fait attention et que vous n’aviez pas remarqué qu’il s’agit d’un aigle. Je dois l’avouer, je n’avais jamais remarqué, moi non plus! Mais quand je suis tombé là-dessus en direct, j’ai fait un bond! Il fallait creuser!

L’aigle et le logo.

Au premier abord, je fus vite calmé. L’aigle, choisi en tant que logo lors de la création en 1890, s’avérait n’être que l’aigle de l’empire allemand. Il était accompagné de l’ours (symbole de Berlin) et de  l’enfant de Munich (symbole de la capitale bavaroise). Pas de quoi faire un scandale. Mais pourquoi ne restait-il que l’aigle aujourd’hui? J’ai fouillé et après d’âpres recherches, je crois avoir trouvé une piste. Une piste sombre, ressemblant à un puzzle, qui se mit peu à peu en place.

Le logo de la compagnie fut changé en 1923. Plus d’ours ou d’enfant munichois, seulement l’aigle. Et la forme de celui-ci avait quelque peu changé. Il ne ressemblait plus du tout à l’aigle impérial. voyez plutôt:

logo allianz
Logos d’Allianz en 1890 puis en 1923

Après tout cela pouvait s’avérer n’être qu’une coïncidence. Mais la ressemblance avec l’aigle nazi me semblait plus proche. Et quand on sait que le NSDAP fut crée en 1920…

Nazi
Aigle du IIIème Reich

C’était mon opinion personnelle. Il me fallait donc trouver des liens avec le nazisme pour  vérifier mon hypothèse. Je me penchais alors sur l’histoire d’Allianz et en premier lieu, sur certains personnages clés, et je fus stupéfait.

Une sombre histoire.

Je tombais d’abord sur un nom: celui du président lors du changement de logo: Kurt Schmitt. Kurt Schmitt, né à Munich, prit la tête d’Allianz en 1920. Il fut nommé directeur général et le restera jusqu’en 1933, date à laquelle il fut…ministre de l’économie du cabinet d’Hitler. Cela commençait bien!

Kurt Schmitt
Kurt Schmitt

Kurt Schmitt était également membre des corps francs munichois depuis 1906, groupe paramilitaire ultra nationaliste et d’extrême-droite, qui écrasa notamment la révolution spartakiste en 1919. Hitler s’appuya au début sur ces corps francs et beaucoup intégrèrent le parti nazi. Schmitt était également un ami personnel de Goering. Il fut membre du parti nazi sous le numéro 2.651.252 (oui je sais, le nombre fait peur quand on sait qu’il s’agit du nombre d’adhérent…) et du Freundeskreis Reichsführer SS, un groupe d’industriels soutenant financièrement le troisième Reich. Il fut décoré par Himmler en personne et nommé SS Brigadeführer. Charmant personnage, et gros cv! Le directeur général d’Allianz faisait donc parti du gratin nazi, et, comme par hasard, le logo changea en 1923. Hasard ou corrélation?

Un autre membre influent d’Allianz, qui fut numéro deux du groupe d’assurance de 1950 à 1968, Alois Alzheimer a un profil intéressant. Membre du NSDAP, il participa au putsch de la brasserie en 1923. Il milita, après la guerre, pour le pardon envers les anciens membres nazis. Selon lui, « les gestionnaires d’assurance étaient principalement des hommes d’affaires et en second lieu seulement, des nazis ». Propre.

Revenons à Kurt Shmitt. Nommé ministre en 1933, il apporta un changement radical à Allianz. Il mis des nazis aux postes clés et licencia tous les juifs. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. En 1938 eut lieu ce qu’on appelle aujourd’hui, la nuit de cristal, un pogrom contre les juifs d’Allemagne qui se déroula dans la nuit du  au 10 novembre. Plus de 7000 commerces saccagés, 200 lieux de cultes brûlés, 100 morts, des centaines de suicides.

Allianz, qui est toujours là pour vous de A à Z, comptait bien entendu parmi ses clients des juifs. Il fallait donc les indemniser pour les destructions occasionnées par les nazis. Mais le groupe, avec le soutien des nazis, décida tout simplement de ne pas le faire. Les juifs ayant tout perdu s’exilèrent, ruinés, ou furent déportés dans les camps. Allianz préféra, à la place, assurer…les camps de concentration et les installations SS!!!

Selon Arno Klarsfeld, « la compagnie Allianz s’est enrichie à double titre : d’une part, en assurant le matériel des camps nazis et, d’autre part, en se dispensant de rembourser les polices d’assurance souscrites, pendant la guerre, par les victimes juives qui sont mortes depuis ».

La compagnie a quand même finalement décidé, en 1993 d’ouvrir ses archives et d’assumer son passé nazi. Elle souhaite également indemniser les descendants des juifs ayant été spoliés et a ouvert une ligne téléphonique spécifique pour les victimes. Un peu tard…

En France, à Nice plus exactement, le nouveau stade de football, inauguré en 2013, fut appelé l’Allianz Riviera. Bel hommage! Tout aussi beau que le stade du Bayern de Munich: l’Allianz Arena.

Allianzrivierainauguration.jpg
Allianz Riviera, stade le l’OGC Nice

Et quand on sait qu’Allianz reste aujourd’hui le premier assureur européen…

 

 

Sources:

https://www.lesechos.fr/03/06/1997/LesEchos/17408-077-ECH_serge-klarsfeld-appelle-a-boycotter-allianz.htm#IjVymkJKcIAYU8Kd.99

https://www.allianz.com/de/ueber_uns/wer_wir_sind/geschichte/firmenhistorisches-archiv/

http://ficanas.blog.lemonde.fr/2012/07/24/allianz-et-le-nazisme/

http://www.sueddeutsche.de/wirtschaft/munich-re-wir-sind-spaet-dran-1.2708671

2 commentaires

  1. Bonjour, vous devriez vous poser la question de savoir comment Allianz a trouvé assez d argent pour dédommager les descendants au moment où Allianz a racheté les Assurances Générales de France alors que le Président se trouvait être un membre de la famille Rotschild

    J'aime

  2. Assez d’argent ? C’est combien ?
    Allianz a réduit le nombre d’agents AGF. À récupérer des portefeuilles clients très rentables. Je vois pas le rapport avec Rothschild.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s