Hitler passa cinq années à Vienne, de 1907 à 1912. On connaît les grandes lignes. Arrivée au concours d’entrée des beaux-arts avec une pile de dessins en octobre 1907, et son échec, dû à des « travaux insuffisants, trop peu de portraits » (verdict du jury). Ce qu’on sait moins c’est qu’il était tellement persuadé de réussir qu’il demanda une explication au recteur de l’académie qui lui déclara qu’il était totalement inapte à suivre l’école de peinture mais qu’il était manifestement doué pour l’architecture. Les livres d’histoire ne mentionnent que la vie de râté d’Hitler, qui échoua « lamentablement au concours, et finit à la rue pour mener une vie de marginal ». Hitler avait pourtant, selon le recteur, un talent pour l’architecture. Il ne s’agit pas de défendre le futur Führer, et je sais qu’il est difficile de trouver un talent à celui que l’Histoire reconnaîtra comme le plus grand monstre de l’humanité, mais il avait l’air d’avoir le coup d’oeil ce qui concerne l’architecture.

Lors d’une visite à Munich sur l’histoire du IIIème Reich, que je recommande vivement, le guide nous fit passer par une place, l’Alter Hof. C’est une place fermée du centre-ville, qui fut la cour de l’ancien palais des princes de Bavière. Le guide nous dirigea vers un des quatre coins de l’Alter Hof et sortit son smartphone. Il nous montra alors une peinture qui semblait avoir été conçue à l’endroit exact où nous nous trouvions. Il s’agissait d’une représentation du bâtiment situé en face de nous. Vous l’avez deviné, il s’agissait d’une esquisse d’Hitler. Nous nous trouvions à l’endroit de son spot préféré.

Alter Hof.PNG
Alter Hof, à gauche peinte par Hitler, à droite photo réelle

Hitler, pendant sa vie de bohême à Vienne puis à Munich à partir de 1913, vivait de petits boulots, comme porteur de bagages à la gare, mais surtout de la vente de cartes postales qu’il avait copié, ou de ses propres tableaux. Il gagnait une centaine de mark par mois, à peine de quoi survivre.

Je me suis donc intéressé aux différentes peintures d’Hitler, et je vous offre aujourd’hui ce petit diaporama des oeuvres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite anecdote, une vente aux enchères consacrée aux oeuvres d’Hitler eut lieu en 2015. En effet, la loi allemande n’interdit pas la vente de peintures du Führer, tant qu’il n’apparaît de signes nazis sur celles-ci. La vente aux enchères a tout de même permis de récolter environ 400 000 euros. Quand on sait qu’Hitler les vendait pour un prix oscillant entre 5 et 20 marks par tableau, c’est une sacré plus-value! La plus chère d’entre elles, représentant le fameux château de Neuschwanstein,fut vendue 100 000 euros à un acheteur chinois. L’agence qui a organisé la vente souhaite bien entendu garder l’anonymat des acheteurs  (notamment des français), qui ont dépensé leur argent pour des oeuvres qualifiées de « médiocres » par les spécialistes. Fanatisme? Culte? Nostalgique? Nous ne saurons jamais. La discrétion est la force du nazisme d’après-guerre. Au paradis des nazis, le silence est d’or.

2 commentaires

  1. Bjr, On a le droit d’aimer le talent, même s’il n’est pas considéré, surtout par préjugés. Car Hitler était un grand artiste talentueux malgré « les ratés » qui se prennent pour des pros *qui ne l’ont injustement pas remarqué. On n’a jamais renié les talents de Mickaël jackson, johnny Hallyday, Gainsbourg ou Obispo, des pédophiles ou à la limite… Je refuse de mélanger l’art à la politique ou à la vie intime. Où est l’impartialité, l’égalité, ces symboles de la France, dans vos propos ? Même si cela m’ horipile, étant sage, moi, je vais rester polie en vous saluant.

    * des pros bien souvent incapables de faire la même chose, et qui n’arrivent pas à la cheville des victimes de leurs critiques. Les juges, journalistes, psy etc.. Des métiers qui parlent ou s’occupent des autres pour éviter de se regarder en face…

    J'aime

    1. Bonjour,

      Merci pour votre remarque. Je pense avoir été impartial, dans le sens où je dis justement qu’Hitler est considéré, dans les livres d’histoire comme un raté, alors que le directeur des beaux-arts lui trouvait du talent pour l’architecture. Et je mentionne qu’il a également le coup d’oeil pour dessiner les bâtiments. Relisez bien l’article. Je vous souhaite une excellente journée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s