Mes parents sont venus me rendre visite, en plein été. Quoi de plus sympathique d’aller sur le lac de Tegernsee? Tegernsee n’est qu’à 50 kilomètres de Munich, au pied des alpes. Pour essayer de vous donner une image (avant que vous puissiez vous en faire une vous même sur les moteurs de recherche), c’est une perle bleue, entourée de verdure.

Véritable havre de paix, il est fort agréable de se baigner tout en admirant les massifs des alpes qui semblent plonger dans les eaux du lac. Aujourd’hui les stars du Bayern de Munich notamment, ont leur villa sur les collines avoisinantes. Hummels, Neuer, ils adorent ce cadre romantique.

Il faut avouer que la vue est à couper le souffle.

vue-au-tegernsee-de-lac-arbres-de-mélèze-automnaux-39255072
Vue de la Tegernsee

Mais je me suis très vite senti très mal à l’aise. Tout d’abord, par la visite de la petite ville de Tegernsee (Oui, ils n’ont pas été chercher très loin pour les noms). Lorsque vous déambulez dans ses rues, quelque chose vous saute aux yeux: Cette petite ville est parfaite, trop parfaite! Pas un déchet sur le sol, toutes les habitations ressemblent à des maisons de poupées, des balcons tous fleuris, des pelouses verdoyantes, des arbres parfaitement taillés. On a presque l’impression de polluer l’endroit par notre seule présence. J’avais l’impression d’être au parc d’attraction de Disneyland.

Tegernsee
Ville de Tegernsee

Pour appuyer cette sensation irréelle, chaque personne croisée à Tegernsee est vêtue de l’habit traditionnel bavarois. Les chaussettes blanches hautes, le short en cuir, les bretelles, la chemise à carreaux, toute la panoplie du bon bavarois. De quoi te rappeler que tu n’appartiens vraiment pas à ce monde. Si j’avais déjà vu à Munich certaines personnes se balader dans la rue avec cet habit (si vous voulez en voir, rendez-vous à la  fête de la bière), à Tegernsee, l’uniforme à l’air obligatoire.

Bref sensation désagréable d’une ville figée dans le temps et les traditions, et impression de déranger. Après une baignade, un pique-nique, j’ai, comme à mon habitude, décidé de me renseigner sur l’histoire du lieu. Je ne fus pas déçu!

Autrefois, ça n’était pas les stars du Bayern qui avaient leurs villas sur les hauteurs du lac, mais les dignitaires nazis! Himmler avait acheté une grande maison à Gmund, c’est ici que sa femme et sa fille passeront la guerre. Max Amman, chef de la presse du Reich et côtoyant le Führer au Berghof, avait également sa maison à St. Quirin, un autre village bordant le lac. Je pourrais vous en citer une dizaine d’autres.

Ernst Röhm, (chef de la SA, le seul qu’Hitler considérait comme son véritable ami), avait également ses habitudes à Tegernsee. C’est d’ailleurs dans un hôtel de la ville de Bad-Wiesse, la pension Kurheim Hanselbauer qu’Hitler en personne, vint arrêter son compère, lors de ce qu’on appelle aujourd’hui « la nuit des longs couteaux ».

Bref résumé:

Hitler est arrivé au pouvoir en 1933. Dès 1934, il se rend compte du danger que représente la SA. Créer pour assurer la sécurité du Führer et mater les communistes dans la rue, elle devint une véritable armée. En 1933, on comptait environ deux millions hommes qui obéissaient à Röhm.

Bundesarchiv_Bild_102-15282A,_Ernst_Röhm
Ernst Röhm

Et Röhm devenait de plus en plus critique à l’égard d’Hitler. Ce dernier, selon lui, trahissait la révolution qu’ils avaient engagée quelques années auparavant. Röhm souhaitait donc continuer cette révolution et l’agitation des SA dans les rues devenait inquiétante. Hindenbourg, qui venait de nommer Hitler, commençait à s’agacer des troubles générés par les SA et lui ordonna de prendre des mesures contre les SA sous peine de déclarer la loi martiale et de donner le pouvoir à l’armée. Mais Hitler ne voulait pas supprimer son vieux camarade. C’était sans compter sur Himmler et Goering qui poussèrent le Führer à éliminer Röhm. Himmler y voyait un boulevard pour ses SS et Goering souhaitait prendre le commandement de l’armée.

La décision fut prise. Hitler prépara minutieusement la purge. Goering, Himmler et Heydrich fabriquèrent des preuves que Röhm avait trahi le Führer et préparait un putsch. Hitler reçut le soutien de l’armée pour l’opération. Elle fut lancée le samedi 30 juin. Le Führer voulut en personne régler le cas de Röhm. Contrairement au plan initial, il vint en personne à Bad Wiesse, sur les bords du lac Tegernsee, dans la pension où Röhm et ses SA avaient passé la nuit, pour arrêter son ami. À 6h30, fou furieux et arme au poing, il pénétra dans la chambre de Röhm et le déclara en état d’arrestation. Après avoir été transféré en prison, l’ordre fut donné par Hitler de donner à Röhm la possibilité de se suicider. Il fut finalement tué par balles par Theodor Heike, le commandant du camp de concentration de Dachau, et Michel Limbert, SS-Standartenführer.

De nombreux assassinats eurent lieu dans toute l’Allemagne. La SA fut matée une bonne fois pour toutes.

Il s’agit d’un très bref résumé des évènements et je vous laisse chercher par vous même pour plus de détails. Mais imaginez-moi, en train de lire cela sur les bords du lac, à quelques kilomètres d’un lieu important de l’histoire du nazisme. L’hôtel existe toujours,sous nouveau nom : l’hôtel Der Ledererhof: Vous pouvez même louer la chambre dans laquelle Ernst Röhm fut arrêté.

Mais je n’ai pas fini. Une autre histoire attira mon attention.

Hitler et Hindenburg furent nommés citoyens d’honneur de la ville de Tegernsee en 1933. Hitler eut le droit d’avoir une rue à son nom. Pas n’importe laquelle, bien entendu, la rue principale. De 1933 à 1947, on passait souvent par la rue Adolf Hitler. Pourquoi n’avoir changé le nom de la rue que deux ans après la guerre? Par volonté ou pas pression? Mais le plus drôle reste à venir. À l’époque, nous sommes en 2016. Un journaliste s’intéresse à l’histoire de la ville et découvre alors qu’Hitler et Hindenbourg sont toujours citoyens d’honneur de Tegernsee, soit 71 ans après la fin de la guerre.

La mairie a pris des dispositions et a voté la destitution de ces honneurs fait 83 ans auparavant au Führer et au vieux président. Mais comment justifier un tel oubli? La mairie assure qu’elle ne savait pas que cette distinction pouvait survivre à la mort de l’intéressé. Un peu facile…

 

 

 

 

2 commentaires

  1. Bonjour

    Je tiens a te remercier pour tes excellent articles sur l allemagne nazie.

    Je suis moi aussi alle a Berteschgarten et au superbe lac de Tegernsee,evidement que cela a ete le berceau du nazisme la-bas mais ne faut il pas regarder vers l avenir en ce 21e siècle qui commence?

    J ai recement ete a Hiroshima et me semble que malgre leur terrible passe,les japonais sont quand meme passe :a autre chose » et vont de l avant.

    Naga

    J'aime

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire et vos encouragements. Je suis parfaitement d’accord sur le fait qu’il faille passer à autre chose. Cependant, je trouve intéressant de constater que l’Allemagne s’est construite sur les cendres du nazisme, ce qui explique aujourd’hui beaucoup de choses. On le voit à travers l’actualité. C’est ce simple regard sur cette histoire un peu méconnue que je souhaite retranscrire sur ce blog.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s